Moissonade

En 1899, le Portugal décréta une hausse des droits d'entrée des céréales dans l'espoir d'encourager la production nationale... en vain, le pain augmentera en un an de 50%. Dans l'Alentejo, depuis le printemps, un couple intrigant va démarchant les paysans promettant contre contribution d'exceptionnelles moissons. L'assurance disait l'homme de ramasser un maximum de blé, effet bénéfique dû à la canne-pipeau à large pavillon ramenée d'Afrique. Le son strident de l'instrument, jurait la femme l'accompagnant, faisait qu'un œil bienfaisant se levait sur les champs. Mais pipeauter de la sorte n'aura qu'un temps, l'attendue récolte restant aux abonnés absents. « Ça y est, les deux charlatans sont aux cormorans ». Dans la région de Grândola le mot passa pour informer du sort fait au couple voué aux gémonies aux comptoirs des boulangeries.

View the embedded image gallery online at:
https://panko.be/collagines/moissonade.html#sigProIdc48946f789